Comment négocier un bien immobilier ?

L’achat d’une maison représente généralement la dépense la plus importante d’une vie. Les foyers français prennent souvent un emprunt de 20 ans ou plus pour rembourser la somme investie. Il est donc tout à fait normal de réfléchir en amont sur les techniques possibles pour baisser le prix demandé. Une réduction de 5% du tarif peut vous sauver plusieurs années de remboursement !

Ne négociez pas tous les biens

Attention, les personnes qui négocient ne sont pas toujours les gagnantes à la fin de la journée. Certains biens immobiliers ne se négocient pas. C’est le cas d’appartements ou de maisons proposés dans des quartiers très recherchés et proposés au prix juste. Si vous cherchez à les négocier, vous ne risquez pas seulement le refus du propriétaire actuel, mais aussi de voir un autre acheteur proposer la somme demandée et obtenir le bien.
Un bon agent immobilier peut vous dire si un bien est négociable ou non. S’il ne sait pas le faire, comparez avec des biens similaires présents sur le marché.

Les travaux de rénovation : le meilleur argument

Les maisons vendues rénovées restent rares. C’est votre meilleur argument pour descendre le prix. Faites estimer le coût des réparations avant toute offre. Déjà, c’est une grande sécurité pour vous qui ne risquerez pas de vous retrouver en difficulté financière à cause d’une mauvaise estimation. Si les travaux atteignent plusieurs milliers d’euros, déduisez-les du prix de la maison dans votre offre.
Arguez que vous n’avez pas l’enveloppe pour les travaux si elle est vendue au prix demandé. Parfois, les habitations abîmées sont inoccupées, les vendeurs sont alors plus enclins à accepter une négociation.

Renseignez-vous sur le vendeur

Il n’est pas question d’employer un détective privé pour connaître la situation dans laquelle se trouve le vendeur du bien immobilier, mais d’analyser ses urgences et la concurrence.
Le meilleur moyen d’y parvenir est de poser les bonnes questions lors des visites. Souvent, les personnes qui vous font visiter essaient de se montrer aimables pour vous séduire. Profitez-en pour discuter avec elles et tentez de savoir pourquoi elles vendent. Des causes comme un divorce ou l’achat d’une autre maison (et donc le besoin de rembourser un second emprunt) signifient l’existence d’une urgence. Ils doivent ou veulent vendre vite. Ils sont donc ouverts aux négociations.
De plus, essayez de savoir si beaucoup d’autres personnes ont visité le bien. L’agence immobilière peut vous renseigner, sauf si elle ne dispose pas d’un contrat d’exclusivité et que d’autres agences font visiter les lieux. Dans ce cas, encore une fois, voyez avec les propriétaires. Si dix couples ont visité avant, peut-être qu’une offre va être formulée rapidement.

Travaillez avec un bon négociateur

Tous les agents immobiliers ne sont pas de bons négociateurs. Certains ne se donnent même pas la peine de le faire. Ils font simplement circuler les offres de façon passive. Privilégiez les prestataires reconnus pour leurs qualités de négociateur. C’est le cas des cabinets de chasseurs immo. Avec leurs clients, ils signent des engagements sur plusieurs mois. Cette période fixe une durée où ils doivent trouver un bien. S’ils ne le font pas, les clients peuvent aller voir ailleurs. Cette urgence les force à négocier pour obtenir vite le bien rêvé au bon prix. Profitez-en.